Toulouse – Arago (2-3) L’Arago s’accroche et remporte la victoire.

toulouse-arago-1

Toulouse – Arago (2-3) L’Arago s’accroche et remporte la victoire.

 

Fluctuat nec mergitur, « Il est battu par les flots, mais ne sombre pas » est la devise la ville de Paris (qui a d’ailleurs perdu à Toulouse cette saison), mais elle peut tout à fait illustrer la performance des sétois dans la ville rose. Malgré les coups de boutoir des toulousains, les maritimes ont tenu et sont allés chercher une précieuse victoire à l’extérieur.

 

Faisant jeu égal avec les toulousains en début de rencontre, les hommes de l’Arago craquent en fin de manche (21-25). Ils régissent bien dans les deux suivantes faisant preuve de stabilité en réception tandis que Moreau, Mendez et Imhoff font le travail en attaque (25-22, 25–22). Les hommes de Fabien Dugrip prennent l’avantage 2 sets à 1.

Les toulousains font une grosse entame de quatrième manche, les sétois réagissent et les talonnent au score. Mais il manque ce petit plus pour passer devant et faire lâcher les hommes de Stéphane Sapinard,. Ce sont les coéquipiers Luka Basic qui se détachent finalement en fin de set (25-19).

 

Le cinquième set s’annonce indécis et important car dans ce championnat aussi serré tout point comptera le soir de la dernière journée. A l’issue d’un mano à mano qui voit chacune des deux équipes prendre la tête au score, ce sont les sétois qui parviennent, malgré la pression du public et du speaker, à l’emporter sur un ultime contre gagnant d’Arthur Szwarc.

Il délivre l’ensemble de l’équipe et la vingtaine de supporters sétois devant laquelle toute l’équipe pose pour un «selfie » afin de commémorer cette courte mais ô combien précieuse victoire.

 

Focus: les argentins de l’Arago.

Dans une ville qui aime les argentins (Carlos Gardel, Beto Marcico…) les deux joueurs argentins de l’Arago ont brillé lors de la confrontation face à Toulouse.

Nicolas Mendez a encore battu son record de points marqués depuis qu’il porte le maillot du club. Avec 18 points et 36 réceptions à 69 %, il a été au four et au moulin avec une grande efficacité. Facundo Imhoff réalise son deuxième meilleur total de point en attaque (9) complété par une performance de choix au contre, avec 5 blocks. Son apport tant offensif que défensif au filet s’est avéré important dans la victoire de samedi.

 

Avec 20 points au compteur, l’Arago maintient l’écart avec la meute de fin de classement et reste au contact dans la lutte pour les play-off.

La réception de Nice vendredi prochain à 19h30 au Barrou offrira l’occasion de repasser dans le top 8 d’un championnat plus serré que jamais.