Facundo IMHOFF

Nationalité
arg Argentine
Position
Central
Height
2,02
L'équipe actuelle
Arago de Sète
Équipes précédentes
Lomas (Argentine)

Date de naissance : 25/01/1989

N°17

FACUNDO IMHOFF

PosteCentral

Taille2,02m

NationalitéArgentin

Portrait

Facundo Imhoff : « le soutien du public est très motivant »

Facundo, cette saison avec l’Arago est ta première expérience en Europe. Quelles sont tes premières impressions sur l’Arago et le championnat français ?

Ce sont de très bonnes impressions. Le niveau du championnat français est très bon, les autres équipes sont très fortes et cela va être un championnat très difficile. Mais par chance, je fais partie d’une très belle équipe , je sens que l’Arago c’est une grande famille et je me sens très bien avec tout le monde. Je crois que si nous continuons à travailler dur, nous aurons un rôle à jouer dans ce championnat.

Le fait qu’il y ait déjà un autre joueur argentin (Nicolas Mendez) et que Marien Moreau parle bien l’espagnol, est-ce un facteur qui contribue à ta rapide intégration ?

Tout à fait, dès les premiers jours , je me suis senti très bien intégré, plusieurs joueurs parlent bien l’espagnol en plus de Nicolas Mendez, Marien (Moreau), Rafa (Redwitz), mais aussi les entraîneurs Fabien et Thomas. Cela fait que je n’ai presque pas besoin de parler français ! (rires) Toutefois, le fait d’apprendre le français fait partie des choses importantes pour moi afin de pouvoir communiquer avec tout le monde, car j’adore discuter avec les gens et pour l’instant je ne peux pas le faire autant que je voudrais.

En France, on imagine les salles argentines comme très chaudes. Peux-tu nous faire une comparaison avec le Barrou, notre salle est plus chaude ou moins chaude que celles de ton pays ?

Je viens d’une équipe (Lomas Volley) où il y avait pas mal d’ambiance, mais c’était une exception en Argentine. L’ambiance qu’il y a ici, et sentir le soutien du public c’est très motivant et agréable. Les gens viennent nous voir nous entraîner, nous offres des choses, nous soutiennent dans la défaite comme dans la victoire. Franchement je n’avais jamais vécu cela et je l’apprécie énormément.