L’Arago fait tomber Tours 3-2 dans un Barrou en folie

L’Arago fait tomber Tours 3-2 dans un Barrou en folie.

C’est une très grosse performance qu’ont réalisée les joueurs de l’Arago en terrassant Tours en 5 sets ce samedi soir au Barrou au cours d’une grande soirée de volley.

Si les visages des joueurs sétois étaient concentrés lors de l’échauffement, l’on s’interrogeait dans les gradins sur le niveau volley qu’allait produire l’équipe quelques jours seulement après la piteuse élimination à Cannes en coupe de France.
Comme pour présager du combat qui allait avoir lieu durant cette rencontre épique, c’était le boxeur champion international IBF Sofiane Takoucht en compagnie de Fréderic Perez du Ring Olympique Balarucois qui donnait le coup d’envoi symbolique de la rencontre.

Les sétois attaquent le match tambour battant.
Dès les premiers échanges, les sétois faisaient jeu égal avec des tourangeaux (7-7, puis 12-12). En milieu de set, deux aces et une attaque gagnante de Grozdanov permettaient aux sétois de faire un break (16-13). Portés par le public, les sétois ne laissaient pas passer leur chance et concluaient le point sur un service mordu du tourangeaux Wounenbaina.

Un second set perdu de peu.
Le second set était aussi serré que le premier entre des sétois galvanisés par le gain du premier set et des visiteurs voulant tenir leur rang (8-8, 16-16, 22-22). Les sétois cédaient pourtant en toute fin de manche (23-25).
Tout était à refaire, mais l’on avait la sensation que l’exploit était possible tant le jeu de l’Arago était consistant. Capables de bien servir, les locaux s’appuyaient sur une réception qui résistait aux missiles tourangeaux, et une agressivité en défense au sol jamais vue depuis le début de saison au Barrou.

Un troisième set remporté dans la difficulté.
Le troisième set allait confirmer cela et un festival de l’argentin Imhoff au filet en début de manche (2 contres consécutifs) donnait un avantage net aux sétois (6-2). Ne voulant rien céder les tourangeaux et Eglenskalns répondaient et les deux formations repartaient dans un mano à mano jusqu’au temps mort technique à 16 (16-15 pour l’Arago). C’est alors que Marien Moreau rappelait qu’il demeurait l’un des meilleurs joueurs à son poste en championnat et faisait craquer les coéquipiers de Guillermo Hernan pour offrir un avantage que l’on pensait décisif (24-20). Pourtant, une série au service impressionnante du central tourangeaux Jouffroy faisait craquer la réception sétoise et ramenait les visiteurs sur les talons de l’Arago qui parvenait à arracher le set sur une attaque block out de Truthchev un peu heureuse. (25-23).
Le Barrou laissait éclater sa satisfaction de voir ses protégés empocher cette troisième manche.

Un quatrième set qui laisse quelques regrets.
Durant la quatrième manche, les sétois étaient ballottés dès le début par la formation tourangelle qui faisait la course en tête (5-8, 11-15). Pourtant, avec vaillance, les joueurs de l’Arago refaisaient leur retard notamment grâce à de belles attaques au centre. Ils pensaient avoir fait le plus dur en revenant au score (21-21) à l’approche de la fin de set, mais l’ancien montpelliérain Diefenbach, malgré un Barrou en feu, donnait le gain de la manche aux visiteurs (22-25).

La remontée du 5eme set et le bonheur de la victoire.
Fabien Dugrip durant le temps mort d’entre set demandait à ses joueurs de gagner ce 5eme set décisif dès les premiers échanges. A son grand désarroi, c’est, au contraire, Jouffroy qui détruisait la réception sétoise et offrait un avantage conséquent pour Tours (2-6). L’Arago était dans les cordes mais le jeune Piazzeta sortait avec son bras gauche une série de services qui permettaient aux sétois de refaire surface (5-6). Les visiteurs conservaient un petit avantage (9-11) à l’approche de la fin de set qu’ils perdaient sur plusieurs fautes directes (12-12) dont une non signalée par le juge de ligne qui faisait se dresser le Barrou mais heureusement rectifiée par l’arbitre de chaise.
Les sétois prenaient l’avantage grâce à des services flottants d’Imhoff mal négociés par la réception visiteuse et ne le lâchaient plus jusqu’à une ultime attaque victorieuse de Moreau qui offrait le gain de la manche et de la victoire 15-13 à un Barrou qui chavirait de plaisir.

Le match joueur par joueur :

R.Redwitz : Le passeur brésilien de l’Arago a bien géré sa distribution n’hésitant pas à servir des joueurs qui ne constituent pas habituellement des options offensives prioritaires (Truthchev, Mendez, Imhoff) pour créer de l’incertitude dans la défense tourangelle.

B.Grozdanov : Inspiré en attaque et au contre (4 contres), il a parfaitement lancé l’équipe sur le premier set au niveau offensif. Un peu moins à l’aise en réception sur certaines phases de la rencontre.

A.Truhtchev : Le jeune attaquant réceptionneur est entré en cours de rencontre pour contribuer à stabiliser la défense, titulaire lors des deux dernières manches il a su saisir sa chance dans un contexte sportif de haut niveau. Il concrétise face à un bloc formé le point gagnant de la troisième manche qui constitue l’un des tournants de la rencontre.
(son interview d’après match est à écouter ICI)

F.Imhoff : Un match très propre du central argentin qui a fait mouche dès qu’il était servi au filet (8 attaques réussies sur 8). Ses services flottants en fin de 5eme set permettent à l’Arago de prendre un avantage décisif.

M.Moreau : Le pointu sétois a réalisé une très belle performance (22 points, + 16 eval). Il a su prendre les choses en main sur plusieurs points importants.

N. Mendez : Le central argentin a offert une performance de très haut calibre dans tous les compartiments du jeu (18 points en attaque, 38 réceptions, 2 aces, 1 contre). Impressionnant d’intelligence en attaque, il a su dénouer des situations compliquées face au contre tourangeaux alternant force et finesse. (son interview d’après match est à écouter ICI)

A.Swzarc : Impressionnant au service, le central canadien possède une hauteur d’attaque imparable en poste 3 bien utilisée par Redwitz durant la rencontre. Il a été dominant face au block tourangeaux.

S. Peironet : Le libero sétois a tenu le choc en réception. Il a montré une belle agressivité en défense au sol et est allé sauver plusieurs ballons que l’on croyait perdus.

Arthur Piazzeta : Utilisé sur le poste 1 pour servir en lieu et place de Imhoff, le jeune passeur a réalisé de très belles entrées en jeu à ce niveau, notamment dans le 5eme set où il remet en selle l’équipe.

T.Lamoise : Est entré en jeu à la place de R.Redwitz pour densifier le contre sétois sur les fins de set.