Arago – Paris Volley (3-0) : Magnifique !

Arago - Paris 2018
Arago - Paris 2018
Arago - Paris 2018

Arago – Paris Volley (3-0) : Magnifique !

 

C’est une énorme performance qu’ont réalisée les coéquipiers de Rafaël Redwitz, vainqueurs au Barrou de Paris, l’un des ogres du championnat.

 

1er set : une entame parfaite. (25-21)

Les sétois entament bien la rencontre, prenant rapidement l’avantage (8-6). Moreau, déchaîné en attaque et bien secondé par Imhoff, constitue un problème insoluble pour les parisiens (16-13). En réception, Peironet est impérial tandis que Truhtchev résiste bien au bombardement des serveurs parisiens. Les sétois maintiennent l’écart et concluent victorieusement la manche (25-21).

 

 

2ème set : la volonté sétoise (26-24)

La réaction parisienne ne se fait pas attendre dès le début de second set, Ter Maat et Lavagne font mal en bout de filet. L’Arago souffre (5-8) mais s’accroche. L’équipe fait preuve de force mentale et s’applique au service. Les boulets de Szwarc déstabilisent la belle machine parisienne qui ne parvient plus à construire avec autant de facilité en attaque. Le pointu parisien, Ter Maat, commence à faire des fautes directes tandis que Moreau toujours, mais aussi Truhtchev font le nécessaire pour remettre les deux formations à égalité (12-12, 17-17). Les parisiens pensent avoir réussi un mini break suffisant pour l’emporter dans le money time (20-22). Les sétois, poussés par le public négocient bien plusieurs balles de relance et infligent un 4-1 salutaire à ce moment de la rencontre (24-23). Au contre, Imhoff achève le travail avec Moreau et permet aux maritimes de remporter la manche in extremis 26-24 dans l’euphorie générale.

 

3ème set : l’Arago finit le travail. (25-20)

Les parisiens sont sonnés par la perte de la seconde manche et les sétois en profitent (5-2, 9-6). Le parisien, et ancien sétois Franck Lafitte, mène la révolte et permet à ses coéquipiers de revenir (11-11). Les joueurs de l’Arago restent concentrés et continuent à produire du volley de haut niveau tandis que les parisiens commencent à moins bien servir. L’Arago en profite pour creuser un écart (18-14). Les coéquipiers de Rafa Redwitz continuent sur leur lancée, portés par tout le Barrou pour s’offrir le set (25-20) et probablement la plus belle victoire de la saison.

 

C’est une soirée de rêve qu’ont vécue les sétois, à la fois par le volley déployé et les 3 points obtenus. Avec cette victoire, importantissime dans le sprint final du championnat, ils reprennent la 8ème place, synonyme de play-off tandis que le niveau de jeu déployé offre tous les espoirs dans l’hypothèse d’une qualification.

 

Il faudra confirmer cela face à un adversaire direct pour la qualification, vendredi prochain à Nantes, tandis que les hommes de Fabien Dugrip concluront la phase régulière par un derby, face à Montpellier, au Barrou le 24 mars.

 

Un homme dans la rencontre Steve Peironet :

Le travail du libéro est souvent ingrat, puisque l’on remarque essentiellement les erreurs plus que les réussites contrairement aux joueurs d’attaque. Ce jeudi, Steve Peironet a été magnifiquement invisible. En remontant parfaitement les lourds services des parisiens, il a permis à Rafaël Redwitz de construire dans de bonnes conditions. Les stats illustrent cette belle performance, 80 % de réussite en réception et aucune erreur directe dans cette phase de jeu pour le libéro sétois.